Dossier harcèlement : des conséquences graves 4/5

Si les effets dramatiques et immédiats du harcèlement scolaire sont relativement bien connus : troubles du sommeil, décrochage scolaire, dépression, suicide… De nouvelles recherches mettent en lumière les conséquences du harcèlement sur le long terme et leur impact à l’âge adulte.

Le harcèlement ne forge pas le caractère, il le détruit

À court terme, le harcèlement provoque des troubles du métabolisme et du comportement ainsi qu’un isolement relationnel. À moyen terme peuvent apparaitre des troubles anxio-dépressifs et l’échec scolaire. À long terme, on observe des troubles de la socialisation et des troubles psychiatriques : dépréciation de soi, dépression…

Le syndrome post-harcèlement à l’âge adulte

Ellen Walser deLara, thérapiste de la famille et professeure en travail social à l’Université de Syracuse dans l’État de New York, a interviewé plus de 800 personnes âgées de 18 à 65. Elle a identifié des symptômes récurrents qu’elle a nommé : APBS pour « adult post-bullying syndrome » ou « syndrome post-harcèlement à l’âge adulte ». Dans son étude, elle a pu analyser que plus d’un tiers des personnes qui ont été harcelées et qu’elle a pu suivre sont affectées par ce syndrome post-harcèlement.

Selon la chercheuse, dans une certaine mesure, ce syndrome peut être rapproché du « syndrome de stress post-traumatique ». Ce syndrome se retrouve chez des personnes ayant subi des expériences terriblement traumatisantes, lesquelles perturbent fortement leurs réponses combat-fuite (réaction de l’organisme face aux menaces et au stress).

Des séquelles dans la vie professionnelle

Le harcèlement scolaire a aussi des répercussions sur la carrière professionnelle. Les participants ayant été maltraités par leurs camarades ont admis avoir des difficultés à trouver du travail et à garder leur emploi longtemps.

« Être victime de harcèlement est très traumatisant et peut laisser des cicatrices émotionnelles pour le reste de sa vie, estime le psychologue Guy Winch. Par conséquent, certaines personnes, quoi qu’elles fassent, vont toujours avoir moins confiance en elles que les autres, ratant ainsi des opportunités. »

DES CONSÉQUENCES POUR TOUS LES ACTEURS DU HARCÈLEMENT

Qu’en est-il des harceleurs ? Des chercheurs de l’université de Pittsburgh, en Pennsylvanie ont suivi 305 hommes, du cours préparatoire jusqu’à leur trentième anniversaire, en analysant régulièrement leur état de santé. Chacun d’entre eux avaient été harcelé ou harceleur entre l’âge de 10 et 12 ans. Une fois adultes, près de 260 participants ont passé des tests sanguins et rempli un questionnaire pour évaluer leur niveau de stress, mieux connaître leurs habitudes alimentaires et leur statut socio-économique.

Résultat, les enfants harceleurs sont nombreux à rester agressifs à l’âge adulte, voire hostiles. Ils sont plus enclins à consommer des substances addictives, et, plus étonnant, leur risque cardiovasculaire augmente. Plus de 20 ans après, ils sont quotidiennement confrontés à des situations de stress.

« Les deux groupes subissaient beaucoup de stress à l’âge adulte, on peut donc dire que l’impact du harcèlement dure longtemps ! » précise la chercheuse Karen Matthews, responsable de l’étude. « La plupart des recherches sur le harcèlement se concentraient sur les conséquences sur la santé mentale, mais nous souhaitions examiner l’effet potentiel du harcèlement sur la santé physique et les facteurs de risque psychosociaux ayant eux-mêmes un impact négatif sur la santé physique« , ajoute-t-elle.

 

 

DOSSIER HARCÈLEMENT

Article précédent :Une relation triangulaire 

Article suivant : Prévenir ou s’en sortir